rencontre martelly ak CSPJ1Chaque fois que l’on pense qu’une issue favorable à la formation du Collège transitoire du Conseil Electoral Permanent (CTCEP) a été trouvée, des embusqués tapis dans l’ombre ou des importuns agissant à visière levée s’acharnent à contrecarrer le processus. Et, bizarrement, c’est toujours l’Exécutif bicéphale, mais plus précisément le Chef de l’État Michel Joseph Martelly, qui est ciblé, qui fait les frais de «critiques» acerbes des responsables des partis politiques d’«opposition» et de celles des parlementaires «opposants» au sein de la Chambre haute et basse. Il ne faut jamais penser qu’il y a vraiment des liens organiques entre les partis et les parlementaires même s’ils ont été élus sous leurs bannières. «Apre eleksyon, chak koukouy klere pou je yo.» via :: Haïti Progrès.

.

 

About these ads