« Grace au travail de l’ULCC, 63 personnes ont été inculpées dans le cadre du détournement de 10 millions de dollars américains alloués au programme de scolarisation universelle (PSUGO) dans le département du Nord-ouest, alors que 4 milliards de gourdes ont été déjà récupérées », précise le communiqué. 

Rien que sur ces 12 derniers mois, c’est-à-dire de février 2012 à janvier 2013, l’ULCC a traité 42 cas de corruption, contre 100 pour les 7 années antérieures. Aussi, plus de 200 déclarations de Patrimoine ont été reçues sous l’administration en place, a rappelé la correspondance. Le ministère de la communication prévient que le gouvernement sévira contre tous les corrompus et corrupteurs de l’administration publique, y compris ceux des autres horizons. > – See more at:  – Radio Television Caraibes

.

 

About these ads