En vue de la production de l’électricité dans cette Centrale, l’eau captée par le barrage passe par trois conduites forcées qui sont des organes de liaison entre la prise d’eau et les turbines. Une fois atteint ce site, les turbines transforment l’énergie hydraulique en mécanique et ces mêmes turbines qui sont au nombre de trois, entrainent les alternateurs respectifs au moyen de leurs nappes de transmission, pour transformer l’énergie mécanique en énergie électrique.

Ce patrimoine précède la création de l’Électricité d’Haïti (EDH), le 9 août 1971, dont les rôles sont de produire, de transporter, de distribuer et de commercialiser l’électricité sur l’ensemble du territoire haïtien. Deux lignes assurent la liaison de Péligre au centre de distribution se trouvant à Delmas 33. Les capacités des deux transformateurs de puissance sont respectivement de 67 MVA et de 34 MVA. En fait la station produit à une puissance nominale de 3 200 volts. Et, par le biais, d’un transformateur de puissance disponible, cette tension est élevée à 115 000 volts en vue de palier les pertes par effets de joules partant de la Centrale à Delmas. – Le Matin

.

About these ads