A l’angle des rues 5 et A, point de départ du parcours du carnaval national cette année et où quelques journalistes prennent le pouls de la situation, on aperçoit brusquement une foule qui crie : « Yo sezi ! Yo sezi ! ». Traduisez librement : effet de surprise. Le refrain est audible même de loin. En quelques secondes, des visiteurs qui voulaient suivre le parcours du carnaval pour se faire une idée sont entourés par des badauds. Le Cap-Haïtien est en ébullition ce vendredi. La visite du président Michel Joseph Martelly ne pourra pas refroidir l’ambiance festive qui règne dans toutes les artères de la ville. Le chef de l’Etat vient d’atterrir au parc Saint-Victor. – Le Nouvelliste

.

 

About these ads