Le rasta, leader de Brothers Posse, a provoqué l’ire du président de la République, sévèrement taclé dans cette méringue à cause de ses promesses non tenues, de la gabegie qui gangrène son administration. Pourtant, dans des interviews à la radio, le président du comité du carnaval national, Gilbert Bailli, avait annoncé que Brothers Posse figurait sur la liste des 15 groupes retenus. – Le Nouvelliste

.

 

About these ads