« Haïti a besoin plus que jamais d’un accord national pour permettre la reconstruction et le développement », c’est ce qu’a souligné l’ONG internationale CRISIS GROUP, dans un rapport publié le lundi 4 février. Sans ce pacte inter-haïtien, estime l’organisation, le président Michel Martelly risque de signer l’échec de sa présidence et Haïti risque de perdre l’appui de la communauté internationale. – Le Matin.

 

About these ads