7ccbc988591f7d8cdc56835ca17934e0_LL’un des héritages de l’autoritarisme présidentiel haïtien est un relent de peur qui entoure la fonction présidentielle et qui génère une sorte de vénération du Président haïtien. Depuis Machiavel, nous savons que le Prince doit entretenir une sorte de terreur qui lui vaut le respect et la crainte de ses sujets. La plupart de nos Chefs d’État n’ont certainement jamais lu les recommandations de ce théoricien de référence du pouvoir ou par incapacité ou par manque d’intérêt. On a entendu souvent pendant la transition nos chefs avouer publiquement qu’ils ne lisaient pas…On ne sait pas ce que serait, si en plus de leur cruauté naturelle qui nous a valu tant de pages sanglantes, ils avaient lu Machiavel… – JSF POST

logojsf.

 

About these ads