Ce sera samedi prochain, nous apprend Le Nouvelliste, le grand quotidien haïtien qui a été sur place vérifier l’avancée des travaux. Et justement, selon le journal, la tenue de ce carnaval, annoncé très tardivement – le 18 décembre dernier -, va permettre aux habitants du Cap-Haïtien de bénéficier de meilleures infrastructures. C’est le cas par exemple des routes, refaites pour l’occasion. Jean-Bernard Simonet, Capois qui dirige un des plus vieux hôtels de la région, est catégorique dans les pages du quotidien : « la route est comme un billard ». – RFI.

 

About these ads